02/02/2007

Quand on mange on mange...


Le 19 Novembre 2006, j'ai pensé à mon parrain, Charles, qui nous a quitté il y avait alors 11 ans de ça. Il y a 11 ans, j'avais 11 ans, et aujourd'hui, mon âge est doublé. J'espère que mon parrain est au moins quelque part, même s'il ne voit pas ce que je deviens.
Je ne sais pas si j'aimerais qu'il sache ce que je suis à présent. Quand je rate un examen, ou que je fais quelque chose de mal, je me dis qu'il ne doit pas étre très fier de moi.

Mon parrain accordait beaucoup d'importance à nos résultats à l'école, nos progrès en orthographe, en sciences. Quand j'étais petite, il nous faisait répéter nos tables de multiplication à l'aide de ces inoubliables réglettes de couleur en bois. Ma soeur et moi n'en avions rien à faire, des tables de multiplication: on faisait des tours et des maisons avec les réglettes au lieu de calculer avec, et ça énervait mon parrain. Il ne supportait pas qu'on manque ainsi de sérieux et qu'on fasse le singe au lieu de s'appliquer. Il ne supportait pas non plus qu'on rie à table, au lieu de manger. Il disait toujours "quand on joue on joue, quand on mange on mange, quand on dort on dort".

Il avait tout à fait raison. Mais on ne l'écoutait souvent pas très bien.

Des années plus tard, j'ai réalisé que faire deux choses à la fois revenait souvent à ne rien faire du tout, et je me suis souvenue de ce que disait mon parrain. Essayez, essayez de travailler votre chimie ou votre histoire, ou d'éplucher les pommes de terre, en tchattant sur msn... et vous verrez que mon parrain avait raison.


PS - ce dessin n'est pas de moi.

Les commentaires sont fermés.